La femme qui épousa un lion, conte du Botswana

La femme qui épousa un lion est un recueil de 33 contes du Zimbabwe et du Botswana, recueillis par Alexander McCall Smith.

Dans ces histoires, on croise un aveugle qui voit mieux que tout le monde, des enfants de cire, un oiseau qui donne du lait sucré, un animal inconnu et une tante qui ne fait que crier.
On y voit des jeunes hommes très braves et des jeunes filles très belles, des chefs très sages et des hommes très égoïstes.
On y apprend pourquoi éléphants et hyènes vivent loin des hommes et pourquoi les babouins vivent en petits groupes.

Mais il y a bien plus que cela : ces histoires nous donnent accès à un monde insaisissable et exotique, à une fascinante vision des choses, une vision africaine traditionnelle dans laquelle les frontières entre monde animal et monde humain sont indistinctes.

Nous ne dominons pas la nature, nous lui appartenons.

Avec l’humour et la tendresse qui caractérisent la plume d’Alexander McCall Smith, c’est toute la magie et la générosité de la savane africaine qui reviennent au fil des pages.
« Tout à coup, la tristesse s’envole et l’on sent de nouveau son cœur déborder ».

Ecrivain célèbre dans le monde entier grâce aux aventures de Mma Precious Ramotswe, première femme détective du Botswana, Alexander McCall Smith raconte depuis de nombreuses années la beauté et la poésie de l’Afrique australe et de ses habitants.

Livres africains
Bientôt seuls au monde