Mangroves, écosystèmes uniques au monde

 

« L’importance des mangroves est bien connue, mais jamais il n’y a eu un examen aussi complet de ces écosystèmes essentiels. Ce livre devrait changer notre façon de voir et de gérer la mangrove au profit des populations côtières et de la biodiversité dans le monde entier. »
Achim Steiner, Directeur exécutif, Programme des Nations Unies pour l’environnement

Mangrove : groupement de végétaux, principalement ligneux (palétuviers), qui se développent dans la zone de balancement des marées appelée estran, des côtes basses des régions tropicales.

Les mangroves bénéficient de plusieurs caractéristiques positives :
– elles procurent des ressources importantes pour les populations vivant sur ces côtes.
– ce sont des écosystèmes les plus productifs en biomasse de notre planète
– elles constituent des stabilisateurs efficaces pour certaines zones côtières fragiles
– elles contribuent à la résistance des écosystèmes notamment face aux effets du dérèglement climatique (montée des océans, érosion).

Les écosystèmes de mangrove sont uniques. Des dizaines de millions d’êtres humains sont tributaires des forêts de mangrove. On estime actuellement qu’environ 55% des habitants de la planète vivent dans des zones côtières et font une large utilisation des écosystèmes côtiers et marins pour satisfaire leurs divers besoins (nourriture, construction de logement,…).

Les mangroves dessinent leurs formes entrelacées surtout en Australie, en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, aux Etats-Unis et en Inde. Mais elles s’étendent aussi en Amérique du sud (Panama, Mexique, Venezuela, Cuba, Colombie) et en Afrique (Madagascar).

La conservation des mangroves est donc essentielle à la survie des récifs coralliens et des herbiers sous-marins mais aussi à l’homme.

Bientôt seuls au monde