Rwanda, les gorilles des Virunga

Caroline est une infatigable voyageuse, ivre de découvertes et de rencontres humaines et animalières.
Au Rwanda, la rencontre avec les gorilles est toujours un moment inoubliable. Un voyage au cours duquel la frontière entre l’homme et l’animal est parfois difficile à cerner…

« Le Rwanda, petit pays au centre de la région des volcans connu par les recherches faites par Dian Fossey et sa triste fin.

Nous avons parcouru le pays en long et en large en partant de Kigali sa capitale pour nous rendre vers le lac Kivu en passant par Butare et le parc de Nuyngwe au sud.
Nous y avons loupé les chimpanzés qui ont refusés de se montrer mais y avons découvert les singes colobes avec leurs épaulettes blanches et leur face blanche après avoir marché dans les champs de thé. Un grand moment qui nous mettait en haleine pour la visite des gorilles, nos cousins.

Puis nous avons suivi les commémorations du génocide à Kibuye, Nyanza et Kigali.
Des processions sur les routes, des églises où les gens se recueillaient avec des chants qui vous seraient le coeur et un mémorial du génocide à Kigali qui donne toute l’horreur du 16 avril 1994. Comment ce pays en est-il arrivé là ? Je me le demande encore et je n’aurais jamais la réponse mais les témoignages sont émouvants…
C’est un peu comme nos cousins les gorilles pacifistes et pacifiques que l’on tue pour des trophées !!!

Puis c’est l’arrivée dans la région des volcans Virunga où nous allons découvrir les gorilles dans leurs lieux de vie qui se restreint.
La montée est fatigante mais le plaisir de se trouver face à eux est grandiose et émouvant.
Les larmes vous viennent de pouvoir les regarder à un mètre de vous comme si vous les touchiez du regard. Une famille de 10 membres : le dos argenté lourd de ses 200 kg assis et dégustant ses feuilles préférées ; se mouvant majestueusement ou se couchant pour digérer et dormir en vous regardant la tête dans ses mains. Pensif devant ces humains…
Et les petits de 6 mois qui font des cabrioles, des galipettes et des pitreries et découvrent leur pieds comme les enfants !!!
Et une femelle avec ses jumeaux, éloignée du clan pour être au calme…
Un bonheur à l’état pur.

Le Rwanda est pour moi une première. Je suis revenue transcendée de cette vision et je n’oublierai pas ces gorilles, mes cousins.
Je comprends mieux pourquoi Fabrice Martinez se bat pour eux avec son association en France « Gorilla« , un personnage connu des rangers et guides comme le loup blanc ! Il faut aussi lire son ouvrage « Au secours des gorilles », édité aux Presses du midi.

Ce pays aux mille collines réserve de beaux présents animaliers et humains.
Tous ses enfants qui déboulent de partout et qui vous font des sourires… Quelle joie de vivre !
A vous de découvrir le Rwanda ! »

Voyage effectué en avril 2011, avec Etendues Sauvages.

Images, Caroline E.