Explorez la forêt tropicale humide

Espace impénétrable, envoûtant et empli de mystère, la forêt tropicale humide reste, dans notre mémoire collective, assez inhospitalière quand on la découvre pour la première fois.
Pourtant elle fascine et tous nos sens sont rapidement en éveil pour tenter d’en capter ses odeurs, ses sons et entrapercevoir ce qui y vit.

Marcher en forêt tropicale n’est pas de tout repos, il y fait chaud et le taux d’humidité très élevé rend la respiration plus difficile.
Les conseils vestimentaires sont très classiques : bonnes chaussures de marche sécurisant bien les chevilles et vêtements de coton. Certaines régions peuvent être élevées en altitude et la forêt tropicale humide peut se transformer rapidement en forêt dite « de nuages ». Dans ce cas, couvrez-vous plus chaudement.

Voici quelques conseils à suivre pour éviter les mauvaises surprises, ou les déceptions…

– Inutile de marcher des heures pour trouver l’espèce rare. Le plus important est d’avancer lentement, en faisant le moins de bruit possible. La vie grouille constamment autour de vous mais, ici plus qu’ailleurs, il faut être très attentif.
– Ne touchez jamais un végétal que vous ne connaissez pas avec certitude. De la simple feuille qui peut être nocive à la liane pendante à laquelle on s’accroche et qui est en fait un serpent , tout vous est inconnu.
– Vérifiez chaque soir que des tics et autres charmants amis ne sont pas venus de loger sur vos jambes, voire un peu plus haut… Rien de bien méchant à condition de ne pas les laisser trop longtemps.
– Prenez de l’eau en quantité suffisante.
– Essayez d’organiser une marche de nuit avec votre guide (hors saison des pluies ou une telle escapade peut être très dangereuse). Vous découvrirez encore un autre monde aux sons hallucinants et inquiétants !
– Enfin, densité ne veut pas dire abondance et gigantisme n’est pas le synonyme d’indestructible. La forêt est fragile et son équilibre précaire.
Respectez la et n’emportez rien.

La lecture de ces quelques lignes pourrait décourager certains…
Surtout, pas de panique ! Il est simplement prudent de ne pas s’aventurer seul dans ces milieux inhabituels. De plus, mis à part tous ces dangers potentiels, un guide sera fort utile (même indispensable) pour voir une faune et une flore souvent insaisissable au premier regard…
Pourtant, on estime que plus de 30% des espèces végétales et animales vivent dans cet écosystème complexe.

J’invite tous les amoureux de nature à se faire une idée de ce à quoi pourrait ressembler votre prochaine excursion en forêt tropicale, en découvrant un exemple de Voyage sur mesure au Costa Rica, conçu par Etendues Sauvages… Laissez-vous guider, l’équipe d’Etendues Sauvages s’occupe de tout !

Lisez également nos conseils pour photographier en forêt tropicale humide.