Collection « Plongée Sous-Marine », par Etendues Sauvages

Depuis la création d’Etendues Sauvages, nous nous sommes focalisés sur la conception de voyages sur mesure vers les régions dites « terrestres ».

Alcyonnaire orange sur un tombant
Alcyonnaire orange sur un tombant

Pourtant les mers et les océans couvrent près de 70% de notre planète et recèlent de magnifiques spots où la vie sous-marine est reine.
Ne pas proposer ces étendues sauvages sous-marines était, si ce n’est une erreur, une faute de goût impardonnable !

Mais on ne peut pas tout connaître et on ne s’improvise pas spécialiste de la plongée sous-marine en deux coups de palmes et trois respirations dans un détendeur…
Aussi, partant du vieil adage : « l’important n’est pas de tout savoir mais de connaître la personne qui sait », nous nous sommes peu à peu rapprochés d’un spécialiste du genre.

Après plus de 5000 plongées, plusieurs années d’expérience comme instructeur et guide de palanquée sur les sites les plus renommés de la planète et tout en poursuivant son activité de production audiovisuelle, Zahel nous accorde sa confiance en collaborant avec notre équipe dans la conception de magnifiques voyages sur mesure qui combinent la plongée sous-marine et la découverte de la région parcourue.

Une alliance entre l’eau et la terre.

Zahel est en relation constante avec les centres de plongée, avec les autres experts de cette communauté de passionnés exigeante mais aussi et surtout avec vous.
Que vous soyez plongeur débutant ou très expérimenté, que vous souhaitiez vivre votre première découverte du monde sous-marin ou organiser une immersion totale pour assouvir votre passion (croisière, séjour…), que vous ayez des exigences particulières, des questions techniques ou même métaphysiques sur la plongée…
N’hésitez pas à le contacter. Il saura vous écouter, vous aider et concevoir, avec notre équipe de spécialistes, votre voyage.
Toujours à votre mesure.

Faites connaissance avec Zahel Aitaissa en visionnant cette interview réalisée en octobre 2012 :

 

Et si vous préférez lire…
Voici l’interview complète de Zahel Aitaissa, spécialiste plongée sous-marine pour Etendues Sauvages :

Zahel, faisons connaissance…
Comment vous est venue la passion de la plongée et depuis combien de temps plongez-vous ?

Elle vient tout simplement du fait fait que mon père est plongeur.
Je vais sur mes quarante ans cette année et j’ai commencé à plonger de façon très ludique depuis l’âge de six ans.

Et d’un point de vue plus professionnel ?
J’ai quitté une compagnie aérienne ou j’étais chef de cabine pour me lancer dans ma passion, donc la plongée. J’ai passé mon monitorat en 2003.

Plongée sous-marine
Zahel en plongée !

Et après quelques années, cela représente combien de plongées ?
Un peu plus de 5000 plongées à ce jour, que ce soit en encadrement, en ludique ou en enseignement puisque j’ai fait de l’école, du guidage de palanquée sur des croisières et de l’accompagnement.
Donc oui, ca commence à chiffrer !

Et le voyage dans tout ça ?
Mon père était dans l’aérien et comme je vous le disais, j’étais également steward puis chef de cabine. J’ai donc toujours eut cette possibilité de voyager et cela m’a donné le goût du voyage, de la recherche de soit, de la recherche des autres avec le plaisir d’être accompagné et d’accompagner. Tout cela m’a conduit vers la plongée, une fois de plus.

Vous travaillez depuis plusieurs semaines avec l’équipe d’Etendues Sauvages pour la conception de voyages sur mesure combinant la plongée et la découverte « terrestre » de la destination. D’après vous, en quoi cette production se démarque t elle ?
La plupart des tour opérateurs existants ont des produits qui sont assez fermés, assez stéréotypés et vendus tels quels sans modification.
L’équipe d’Etendues Sauvages est à l’écoute de ses clients et après une période de gestation, nous allons nous retrouver avec un produit tout à fait unique, qui a été façonné selon vos envies,  vos désirs.
Et ça, je ne l’ai trouvé nulle part ailleurs.

Et comment intervenez-vous auprès de l’équipe d’Etendues Sauvages ?
J’interviens tout simplement pendant la période de gestion du voyage, sur la création de cette brique « plongée » qui va s’adapter et s’incruster dans un voyage. Je vais accompagner le client et l’aider à définir ses besoins, ses envies, pour répondre à son désir de voir tel animal ou telle région. A partir de là, nous pouvons concevoir de façon cohérente et une fois de plus à son écoute, un voyage qui lui ressemble, qui lui est tout à fait personnel. Et pas un voyage que l’on peut trouver chez tout le monde.

Plongée avec un Rouget-Grondin

Et à travers la plongée, que souhaiteriez partager avec ceux et celles qui aimeraient effectuer un tel voyage ?
Je crois que c’est avant tout une passion, nous sommes là pour se faire plaisir, pas pour se montrer aux autres ou faire des performances sportives. Nous sommes là pour s’écouter, pour assister, être témoin d’un évènement, que ce soit le passage d’une baleine avec son baleineau, des raies manta par exemple.
Aujourd’hui les conditions du développement durable font que l’on ne sait pas trop où l’on va et je pense que c’est important d’être témoin, dans la passion et l’humilité. Pas vraiment être acteur mais témoin et respectueux.

Et dans tous les cas, il faut avoir un peu de chance ?
J’ai toujours dit que la mer n’est pas un aquarium. Si on a de la chance et une bonne météo, tout va bien et dans le cas contraire… Mais je pense que c’est le fait de ne pas être sûr qui donne autant de plaisir. Si on était certain à 100% de la voir la chose, il n’y aurait sans doute pas autant de passionnés.

Y a t il des sites que tout plongeur se doit de découvrir, quel que soit son niveau ?
C’est ouvrir la boite de pandore !
Chaque personne a sa plongée et ses envies de plongées. Si vous souhaitez voir du biologique, c’est l’Indonésie et les Philippines qui vont vous attirer avec des sites phénoménaux pour la macro ou les plongées muck ; si vous souhaitez voir le gros, il est clair qu’une destination phare comme le triangle Malpeno – Coco Island – Galapagos vous attirera ; si c’est la grande visibilité et l’eau claire, je pense que le Mexique et les magnifiques Cénotes du Yucatan ou l’Antarctique avec son eau pure vous attireront. Tout dépend de vos envies du moment.

Mais tout dépend aussi de votre niveau de plongée ?
Oui évidemment, le plaisir est le même quel que soit le niveau mais chacun a sa capacité. Ma femme adore faire des marathons, personnellement une petite course de deux kilomètres me va très bien !

Après toutes ses années de plongées, y en a t il une qui vous laisse un souvenir particulier ?
Il y en a beaucoup mais une m’a vraiment touché, par sa sensibilité et son émotion. C’était à Djibouti, dans un endroit qui s’appelle le Jardin japonais. Il y a sur ce site une famille de dauphins Tursiops à long bec qui sont sédentaires. Au cours d’une plongée, j’ai joué pendant quarante minutes avec un bébé dauphin qui me suivait et qui faisait exactement les mêmes choses que moi. Je montais, il montait. Je descendais, il descendait. J’en ai oublié ma consommation et c’est la première fois que j’ai sécher mon bloc !
C’était un grand moment, par l’émotion, par le fait que pour une fois j’étais acteur et pas témoin. Mais tout en le respectant. J’étais chez lui, il le savait. On s’est bien amusé et c’était le partage. C’est le terme important je crois le partage.

Et la prochaine plongée ?
J’aimerai bien découvrir  l’Antarctique ! Ces grandes étendues blanches, ces grandes étendues sauvages 🙂 …
Et puis la visibilité de l’eau froide où il y a de si belles choses à voir…