Les ours de la Baie d’Hudson, en septembre

Bénédicte, spécialiste des voyages en Amérique du Nord, revient d’un repérage d’une semaine dans le Manitoba, au Canada. Voici ses premières impressions accompagnées de magnifiques images à l’ambiance très automnale :

Ce voyage avait pour objectif de découvrir le Nanuk Bear Lodge, dernier né du groupe Churchill Wild avec qui nous travaillons depuis plusieurs années et aller à la rencontre des ours polaires en septembre. Ces voyages sont essentiels pour nous car ils nous permettent de vérifier comment nos clients sont accueillis, suivis, accompagnés sur place ; comment nos prestataires réagissent en cas de problème, etc… Et croyez-moi, ils ont pensé à tout !
L’approche des animaux (ours noirs, ours polaires, loups,…) était aussi un fil conducteur de ce voyage.

Prestations Haut de Gamme

Le Nanuk Bear Lodge est complètement isolé et joignable par avion uniquement.
L’ambiance y est « maritime », un peu rude parfois mais rien ne manque et tout a été pensé pour un confort optimal dans un lieu reculé comme celui-ci. Même la paire de chaussons pour être confortablement installé au coin du feu tout en observant les animaux, qui je le précise, ne sont absolument pas nourris par le lodge.
L’environnement a été respecté, pas du tout dénaturé.

Survol du Wapusk National Park
Survol du Wapusk National Park

L’équipe est d’une extrême gentillesse ; les guides très compétents et disponibles 24/24h, vous réveillent la nuit s’il y a une observation animalière ou d’une aurore boréale. Côté table, tout est cuisiné du jour selon l’arrivage surprise, y compris le pain et d’une grande saveur.
Tout le monde y met son cœur pour que le séjour soit inoubliable et il l’est !

Depuis Churchill, nous prenons un petit avion de 8 places et selon les vents cela prend 1h- 1h20 de vol.
Rien que ce trajet est une belle expérience et l’observation commence lors du survol, qui se fait à basse altitude.
Les animaux sont très facilement visibles.

Territoire des ours

Nous sommes sur le territoires des ours polaires mais depuis quelques temps des ours noirs apparaissent également. Ils viennent facilement roder autour du lodge, conçu remarquablement pour l’observation.

Sont également observables des loups, des caribous, des élans (plus difficiles mais ils sont là) et beaucoup d’oiseaux.

Observation des ours polaires au Nanuk Bear Lodge, CanadaNanuk Bear Lodge, Canada

 

 

 

 

 

 

Chaque saison comporte son lot de surprises !

J’aurai tendance à dire que pour observer des ours plus actifs il est préférable de s’y  rendre vers  fin septembre ou début octobre, quand les températures baissent très nettement. Mais, cette année (de mai à septembre), aucune semaine n’a été nulle en observation.
Pour ma part, outre l’observation des ours, j’ai assisté au passage de la migration des oies dans des ambiances automnales magnifiques.
Une grande sérénité se dégage de ces endroits perdus et on se demande d’où arrive la vie, ne voyant rien autour à perte de vue. Seul regret : ne pas avoir vu de loup…

Je retiens le grand frisson lorsque que l’on est à pied, à 10m d’un ours polaire avec un simple petit ruisseau entre lui et nous, et que soudainement il se dresse en vous regardant puis s’en va en se mettant à courir.
Croyez-moi, il est préférable que ce soit lui qui choisisse de prendre la poudre d’escampette !

 

Les ours de la baie d’Hudson, en septembre