Les ours et les volcans du Kamtchatka avec Rémy Marion

Voyage du 25 août au 7 septembre 2016

Le Kamtchatka, c’est la terre des ours et des volcans.
Cette péninsule sillonnée par deux chaînes de volcans, dont une trentaine actifs, est une terre neuve jaillie de l’océan Pacifique. Les vallées profondes peuplées d’une végétation dense et creusées par des torrents, accueillent la plus grosse concentration d’ours brun au monde.

C’est sur les rives du lac Kourile, à l’extrême sud de la péninsule, qu’ils se donnent rendez-vous pour pêcher les saumons qui abondent. Il n’est pas rare de voir plusieurs dizaines d’ours bruns dans une même journée et parfois à quelques mètres. Les plantigrades affairés à la pêche, ne vous regardent même pas !

Rencontres inoubliables avec la sensation de se faufiler dans leur univers, de partager avec eux cette frénésie d’abondance. Mâles, femelles et oursons de tous âges, sont au coude à coude pour constituer les réserves de graisse nécessaire à leur hivernage.
Si le lac Kourile offre proximité et abondance, la caldeira de Uzon offre le décor. Les ours y sont dispersés dans un paysage volcanique couvert d’une toundra naissante. Les carnivores sont ici des mangeurs de baies, picorant les myrtilles du bout des lèvres.

Autour, les volcans dominent le paysage, majestueux. Sur le chemin de la caldeira, un arrêt est indispensable à la vallée des geysers, l’un des points les plus chauds du globe, vallée encaissée d’où fuse l’eau bouillonnante provenant des entrailles de la Terre.

Visiter le Kamtchatka, c’est remonter le temps géologique, à la source des premiers soubresauts de notre planète, à l’origine de nos relations avec les ours.

Si vous pensez que les images du film « Terre des ours » sont exceptionnelles, vous pourrez vous en inspirer pour réaliser les votres. Le tournage s’est déroulé exactement sur les sites que vous visiterez.

Pour plus de renseignements merci de contacter Bénédicte par téléphone au 01 77 37 03 10 ou bien  par mail.

 

Ours au Kamtchatka